LES PÂTES QUI AIMENT VOTRE CŒUR
 

Pour prendre soin de la santé de votre cœur, enrichissez tous les jours votre alimentation en Bêta-Glucanes.
Choisissez CuoreMio BioGranoro!!

Les pâtes « CuoreMio Bio » Granoro
 

Les pâtes « CuoreMio Bio » Granoro sont obtenues avec des matières premières 100% d’agriculture Biologique Italienne ; un mélange de semoules de blé dur de haute qualité avec une farine d’orge riche en bêta-Glucanes, qui contribuent à réduire le cholestérol.
 

En savoir plus :
 

CuoreMio Bio : l’évolution des produits complets

Avec les bêta-Glucanes de l’Orge    
 

Les bêta-Glucanes de l’orge sont des fibres solubles qui exercent de nombreuses  fonctions bénéfiques pour l’organisme, en régulant l’absorption de certains nutriments, tels que les sucres et les graisses. 
Une portion de 100g de pâtes « CuoreMioBio Granoro » apporte environ 3g de bêta-Glucanes naturellement contenus dans l’orge.
L’intégration d’une quantité journalière de  3 g de bêta-Glucanes de l’orge, alliée à un style de vie sain et actif et à un régime équilibré pauvre en graisses, réduit le cholestérol, contribuant ainsi au maintien de valeurs contenues dans le sang.
 

En savoir plus :
 

Riche en Fibres
 

Les pâtes « CuoreMio Bio » Granoro sont un aliment à teneur en fibres élevée.
Une portion de 100g de pâtes « CuoreMio Bio » Granoro apporte environ 7,5g de fibres totales, plus du double par rapport à celles que contiennent les pâtes de semoule de blé dur conventionnelles. Sur ces 7,5 g environ 3g sont  bêta-Glucanes.
 

100% Agriculture Biologique Italienne 
 

Agriculture Biologique signifie respect de la nature, de l’environnement et préservation de la biodiversité. Les matières primaires utilisées pour les pâtes CuoreMio Bio sont obtenues à 100% d’agriculture Biologique Italienne, selon une méthode de production qui admet uniquement l’emploi de substances naturelles et exclut le recours aux pesticides et engrais chimiques.
 

LES FORMATS Cuoremio Bio GRANORO
 

La ligne CuoreMio Bio Granoro propose les formats de la tradition méditerranéenne, apportant les saveurs  de toujours  sur votre table en préservant la santé de votre cœur.

COMMENT EST NÉ CUOREMIO BIO GRANORO
 

La production des pâtes « CuoreMio Bio » Granoro est née de la rencontre de deux industriels passionnés par leur travail.
 

En savoir plus :
 

Notre bien-être commence par prendre soin de nous également à table
 

Régime, céréales et santé
 

Ces dernières années, le concept de régime a beaucoup évolué. Manger doit être un plaisir, mais il est également important de suivre une alimentation correcte, qui nous permette de vivre plus sainement, évitant ainsi de favoriser la comparution de pathologies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires. 
Les lignes directrices d’une alimentation saine encouragent la consommation de céréales, en particulier les céréales intégrales, plus riches en vitamines, oligo-minéraux et fibres insolubles, des substances précieuses qui se trouvent dans le son et qui sont éliminées des céréales raffinées durant le processus de transformation.
 

La fibre alimentaire
 

La fibre alimentaire est un composant très important de notre régime et elle se trouve dans de nombreux aliments d’origine végétale tels que les fruits, les légumes verts, les légumes secs et les céréales. Elle ne constitue pas en soi une valeur énergétique et nutritive, mais elle est importante car elle contribue à l’équilibre de diverses fonctions physiologiques de l’organisme. 
 

En savoir plus :
 

L’orge
 

L’orge est une céréale, une plante herbacée, semblable au froment, encore peu utilisée dans notre régime.

Le grain d’orge est constitué à environ 80% d’hydrates de carbone, dont l’amidon, qui est une source d’énergie importante pour l’organisme, tandis que les sucres simples sont peu présents.

La fibre alimentaire représente environ 10% du caryopse et est en grande partie constituée d’un type particulier de fibre soluble, les bêta-Glucanes, qui différencient l’orge du blé.

Elle contient en outre des protéines, des vitamines du groupe B et constitue également une excellente source de minéraux, surtout de potassium. Les lipides sont présents en quantités très faibles.

De nombreuses études ont démontré l’influence positive de l’orge et des aliments dérivés sur la santé, principalement due à la présence de bêta-Glucanes

En savoir plus :
 

Les bêta-Glucanes
 

Les bêta-Glucanes sont des polysaccharides (polymères de glucose) présents dans certaines céréales ; celles qui en contiennent le plus sont l’orge et l’avoine.  Dans la production des pâtes CuoreMio Bio, on emploie une variété particulière d’orge perlé, appelée Orge Bêta, dont on obtient une farine contenant une concentration élevée en fibres solubles, les bêta-Glucanes, qui, utilisée en mélange avec la semoule de blé dur, permet de produire des pâtes riches en substances précieuses pour la santé. Les bêta-Glucanes de l’orge, en effet, exercent une action positive sur le métabolisme lipidique et glucidique, avec une réduction du cholestérol total et surtout du mauvais cholestérol (LDL), ainsi que de la réponse glycémique après les repas.  
 

En savoir plus :
 

À TABLE POUR LA SANTÉ DU COEUR
 

Manger pour son bien-être signifie choisir une alimentation saine et équilibrée en mesure d’aider à contrôler les divers facteurs de risque.  
L’objectif est celui de :
• maintenir le niveau de cholestérolémie et de pression artérielle dans la normalité,
• favoriser un meilleur emploi du glucose par l’organisme,
• conserver ou atteindre un poids corporel normal.
Dans le cas d’une augmentation importante du cholestérol ou des triglycérides, il est important de surveiller son régime et de s’adresser à son médecin.
  En savoir plus :
 

LE CHOLESTÉROL
 

Le cholestérol n’est pas une substance toxique et est naturellement présent dans notre organisme. Il se transforme en un risque pour notre santé uniquement quand il est présent en quantités excessives  dans le sang. Il exerce diverses fonctions dans l’organisme :
  • il sert de « matériau de construction » pour la synthèse, c’est à dire la production de certaines hormones et des sels biliaires ;
  • il est important pour la production de vitamine D ;
  • c’est un constituant des membranes des cellules et des différents tissus.
Le cholestérol est contenu dans les aliments d’origine animale comme viandes et abats, charcuterie, beurre et fromage, jaune d’œuf ; il est par contre complètement absent des aliments d’origine végétale (pâtes, pain, légumes verts, fruits, légumes secs… etc.) et également de l’huile d’olive extra-vierge ainsi que des graines.
  En savoir plus :
 

HYPERCHOLESTÉROLÉMIE
 

Hypercholestérolémie signifie augmentation du cholestérol à des valeurs supérieures à celles qui sont estimées « normales » et souhaitables.  
Même des augmentations non excessives sont potentiellement nocives, et le risque d’avoir des sérieux problèmes est accru en présence d’autres facteurs de risque tels que fumée, diabète, hypertension ou surpoids.
L’hypercholestérolémie ne présente aucun symptôme immédiat : de nombreuses personnes ignorent qu’elles sont hypercholestérolémiques.
 

En savoir plus :
 

L’étude scienti?que : les pâtes CuoreMio aident les personnes ayant subi un infarctus à « réparer » leur cœur
 

D’ALIMENT FONCTIONNEL À ALIMENT NUTRACEUTIQUE
 

Granoro a toujours cru à l’efficacité des pâtes CuoreMio Bio et, supportés et encouragés par de nombreuses intuitions scientifiques, nous avons décidé de financer un projet de recherche pour la prévention de l’insuffisance cardiaque après infarctus, en utilisant les pâtes CuoreMio Bio comme véhicule primaire de principes actifs antioxydants, proposant ainsi un modèle d’alimentation sain et constructif.
 

En savoir plus :
 

Les questions les plus fréquentes
 

Vous avez des questions à poser, une curiosité à satisfaire ou simplement envie d’en savoir plus long sur « CuoreMio Bio » Granoro ? Envoyez votre demande à pasta@granoro.it. Notre Service Consommateurs  vous répondra dès que possible.

Pourquoi Granoro a-t-il choisi les bêta-Glucanes de l’orge ?
 

Parmi toutes les céréales, l’orge et l’avoine sont celles qui contiennent les plus grandes quantités de bêta-Glucanes. Granoro a choisi une variété spécifique d’orge  appelée « bêta » qui, par rapport aux variétés d’orge conventionnelles, a un contenu bien supérieur en bêta-Glucanes. Une fois les couches superficielles éliminées, les grains sont soumis à la mouture et à la séparation successive des diverses fractions. La fraction la plus grossière (plus riche en bêta-Glucanes) est récupérée et mélangée en de justes proportions avec la semoule de blé dur. On obtient ainsi, à travers un simple processus de mouture et de sélection physique de l’orge, le mélange de semoule et d’orge biologique destiné à la production des pâtes sans opérer l’extraction des bêta-Glucanes à l’aide de produits chimiques. Le résultat consiste en les pâtes « CuoreMio Bio » Granoro naturellement riches en bêta-Glucanes.
 

Quelle quantité de pâtes « CuoreMio Bio » Granoro devons-nous consommer ?
 

Granoro conseille une portion de 100g de pâtes « CuoreMio Bio » pour garantir  l’ingestion de 3g de bêta-Glucanes, quantité  recommandée par l’EFSA(European Food Safety Authority)  et la US FDA (FOOD & DRUG ADMINISTRATION, un organisme d’état américain qui s’occupe de la règlementation des produits alimentaires et des médicaments) et aider à réduire la présence de cholestérol dans le sang. Il est toutefois utile de rappeler que pour une plus grande efficacité de ce processus, il faut associer la consommation d’aliments riches en fibres à une vie active et une alimentation variée et équilibrée.  
http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/2471.htm
http://www.accessdata.fda.gov/scripts/cdrh/cfdocs/cfcfr/CFRSearch.cfm?fr=101.81
 

Les enfants peuvent manger des pâtes « CuoreMio Bio » Granoro ?
 

« CuoreMio Bio » Granoro est une ligne de pâtes biologique de semoule de blé dur et d’orge, adaptée à tous les âges de la vie. Les enfants sont généralement plutôt mal disposés à manger des fruits et des légumes (qui contiennent des fibres), aussi est-il souhaitable d’encourager la consommation de ces aliments, ainsi que de céréales, riches en fibres, sauf en cas de régime diététique particulier. De cette manière les enfants apprennent à suivre une diète alimentaire correcte. 
 

« CuoreMio Bio » Granoro fonctionne vraiment ?
 

L’effet des bêta-Glucanes sur le métabolisme lipidique et glucidique est le résultat d’années d’études expérimentales effectuées sur l’homme. La consommation régulière des bêta-Glucanes, présents en grandes quantités dans l’orge, a des effets positifs sur la réduction du cholestérol dans le sang. De plus, c’est une ligne de pâtes riches en fibres et en particulier en fibres solubles ; aussi, consommées régulièrement, elles contribuent à augmenter l’apport de fibres dans votre régime et à améliorer la santé de votre cœur, sans que vous deviez au plaisir d’une bonne assiette de pâtes.
 

Où peut-on acheter les formats de la ligne « CuoreMio Bio » Granoro ?
 

Pour connaître les points de vente de la ligne « CuoreMio Bio » et tous les produits Granoro, envoyez-nous un courriel à l’adresse pasta@granoro.it indiquant votre ville et votre adresse. Nous vous répondrons dès que possible.
En alternative, les produits Granoro sont en vente dans notre magasin en ligne à l’adresse  www.granoro.it.
Pour toute demande ultérieure, vous pouvez nous retrouver sur Facebook, Nous vous attendons

Qu’entend-on par aliment fonctionnel ?
 

Un aliment peut être défini fonctionnel si, au-delà de ses propriétés nutritives, il est clairement démontré qu’il est en mesure d’influencer positivement une ou plusieurs fonctions physiologiques, contribuant ainsi à préserver la santé et le bien-être de l’organisme, et à réduire le risque de maladies liées au régime alimentaire. Les Pâtes « CuoreMio Bio » Granoro constituent un aliment fonctionnel.

 

http://www.eufic.org/page/it/nutrizione/alimenti-funzionali/

Les aliments fonctionnels sont-ils des aliments diététiques ?
 

Un aliment peut être défini fonctionnel si, au-delà de ses propriétés nutritives, il est clairement démontré qu’il est en mesure d’influencer positivement une ou plusieurs fonctions physiologiques, contribuant ainsi à préserver la santé et le bien-être de l’organisme, et à réduire le risque de maladies liées au régime alimentaire. Les Pâtes « CuoreMio Bio » Granoro constituent un aliment fonctionnel.

 

http://www.eufic.org/page/it/nutrizione/alimenti-funzionali/

CuoreMio Bio Granoro

« CuoreMio Bio » Granoro est le choix idéal pour qui est attentif à sa santé et ne veut pas renoncer au plaisir d’un bon plat de pâtes : le parfum du blé dur, l’épaisseur parfaite, la ténacité et l’élasticité s’associent à la présence naturelle des bêta-Glucanes contenus dans les grains d’orge. Par ailleurs, il s’agit de pâtes biologiques, contrôlées tout au long de la filière afin de garantir la traçabilité du produit et sa qualité élevée. 
Le processus productif est complètement dédié afin d’éviter toute contamination croisée avec le produit conventionnel. Le séchage se fait à des températures non excessivement élevées afin de ne pas altérer les caractéristiques organoleptiques (comme le goût et la couleur) et nutritionnelles du produit fini. Le résultat en est des pâtes d’une bonne porosité qui garantit un bon rendu après cuisson et une bonne aptitude à lier avec les condiments. La cuisson est rapide et uniforme, car les formats sont de l’épaisseur idéale.
 

COMMENT EST NÉ CUOREMIO BIO GRANORO
 

Cela faisait environ deux ans que Granoro envisageait la production de pâtes fonctionnelles.
« En 2007, à l’occasion d’une foire du secteur, Mr Zucconi vint me parler d’une recherche importante. Mr Zucconi est le propriétaire d’une des plus grandes entreprises de production de malt, située en Basilicate, qui fournit les brasseurs de bière les plus renommés d’Europe. Dans son entreprise, il avait repéré et fait cultiver une variété d’orge, l’orge Bêta, particulièrement riche en fibres solubles, les bêta-Glucanes, extrêmement bénéfiques pour notre organisme. Le pourcentage élevé de bêta-Glucanes présent dans cette variété particulière d’orge n’était cependant pas indiquée pour la production du malt destiné à la confection de la bière car il en altérait la couleur et la consistance et donnait un aspect trouble à la bière. Aussi, bien qu’ils possèdent une grande valeur intrinsèque et fonctionnelle, les bêta-Glucanes devaient donc être écartés. 
Le défi que Mr Zucconi se proposait de partager était de récupérer cette fibre noble pour produire une farine d’orge riche en bêta-Glucanes à employer, mélangée à de la semoule de  blé dur, pour la production de pâtes fonctionnelles » (Dr Marina Mastromauro, Administrateur Délégué Pastificio Attilio Mastromauro Granoro S.r.l.).
C’est ainsi qu’a débuté le projet des pâtes « CuoreMio Bio », supporté par des tests technologiques, et organoleptiques, ainsi que des analyses de laboratoire à l’Université du Molise, en collaboration avec le Dr Cecconi et le Prof. Scalfi de l’Université Federico II de Naples.
« En peu de temps, Mr Zucconi parvint à produire, à travers un processus spécial, une farine d’orge riche en bêta-Glucanes, tandis que pour moi, le projet le plus ambitieux consistait à produire des pâtes à partir de diverses typologies de céréales de granulométries variées, et donc avec des problèmes d’homogénéisation, qui conservent les caractéristiques fonctionnelles de l’orge ». (Dr Marina Mastromauro, Administrateur Délégué Pastificio Attilio Mastromauro Granoro S.r.l.).
 
L’activité de la fabrique Granoro  fut orientée à la production de pâtes qui :
- conservent les 3g de fibres solubles (bêta-Glucanes) par 100g de pâtes, quantité estimée utile à obtenir l’effet de réduire le cholestérol dans le sang, en particulier le cholestérol négatif pour l’organisme LDL ;
- soient également BIO : plus sures et plus compatibles avec l’environnement ;
- soient aussi bonnes que les pâtes exclusivement de semoule de blé dur ; soient tenaces et élastiques (grâce à l’emploi de semoule de très haute qualité qui compense la farine d’orge pauvre en gluten) ;
- plaisent à tout le monde, y compris aux enfants.
L’attention di Granoro durant le processus productif et la qualité de sa relation avec les consommateurs ont permis de créer ainsi un produit non seulement utile, mais également  au goût agréable, exactement comme les pâtes uniquement constituées de semoule de blé dur. Les pâtes « CuoreMio Bio » Granoro, en effet, ont la particularité d’être riches en fibres solubles de l’orge, les bêta-Glucanes qui, en absorbant l’eau, forment une substance gélatineuse dans le tractus gastro-intestinal en mesure de réduire l’absorption de cholestérol et d’en favoriser l’élimination par l’organisme.
« Notre plus grande fierté est d’avoir obtenu une réponse positive de la part de tous ceux qui l’ont goûtée ; même les enfants ont trouvé ces pâtes à leur goût. Avec « CuoreMio Bio » Granoro, nous avons gagné le pari de produire des pâtes qui soient non seulement bonnes au palais mais également fonctionnelles pour l’organisme ». (Dr Marina Mastromauro, Administrateur Délégué Pastificio Attilio Mastromauro Granoro S.r.l.).
 

La fibre alimentaire
 

La fibre alimentaire est constituée d’un ensemble d’hydrates de carbone non digestibles par l’homme présents dans la paroi des cellules végétales. Elle se divise en :    
                                                     
FIBRE INSOLUBLE
elle est présente surtout dans le son des céréales et agit principalement sur l’équilibre des fonctions gastro-intestinales. Elle ne fermente pas dans le colon, a un effet antiseptique, augmente la vitesse du transit intestinal mais n’a aucun effet direct sur la cholestérolémie ni sur l’utilisation du glucose.
 
FIBRE SOLUBLE
elle est présente dans certains légumes secs, dans les légumes verts et dans les céréales telles que l’orge et l’avoine. La fibre soluble, comme les bêta-Glucanes de l’orge, est métabolisée par la flore bactérienne intestinale et est en mesure d’absorber l’eau en formant un composé gélatineux qui augmente le volume et la viscosité du contenu intestinal, ce qui ralentit l’évacuation intestinale. De cette manière, elle agit positivement sur l’absorption de certains nutriments tels que gras et sucres, contribuant ainsi au contrôle du niveau de glucose et à la réduction du cholestérol.
 
Comment augmenter la fibre alimentaire dans son régime quotidien
Les apports conseillés en fibre alimentaire pour les sujets adultes sont entre 25 et 30g par jour ; au moins 19g doivent être constitués de fibre soluble.
Le régime suivi en Italie s’est désormais bien éloigné de notre célèbre  Régime méditerranéen (ou crétois)  car il contient de nombreux aliments d’origine animale et beaucoup moins d’origine végétale.
Les apports en fibre alimentaire sont donc très inférieurs à ce qu’il serait souhaitable d’intégrer. C’est justement pour cela que les lignes guides d’une alimentation saine incitent à la consommation de légumes verts, de fruits et de céréales intégrales, ou en général de fibre alimentaire.
Il est toutefois difficile d’augmenter les apports en fibre soluble (pectine, bêta-Glucanes, etc…) car elle n’est pas vraiment abondante dans la majeure partie des aliments d’origine végétale.
C’est pourquoi une bonne solution est représentée par les aliments enrichis en fibre soluble – comme les bêta-Glucanes de l’orge – tels que les pâtes « CuoreMio Bio » Granoro. 
  http://nut.entecra.it/649/Introduzione.html

http://nut.entecra.it/651/Pi_ugrave__cereali__legumi__ortaggi_e_frutta.html

http://nut.entecra.it/652/Grassi__scegli_la_qualit_agrave__e_limita_la_quantit_agrave_.html

http://www.eufic.org/article/it/nutrizione/fibre/artid/potenza-alimenti-integrali/

http://www.eufic.org/page/it/page/FAQ/faqid/what-foods-contain-fibre/

http://www.eufic.org/article/it/nutrizione/fibre/artid/ruolo-fibre-dieta-sana/

http://www.eufic.org/article/it/nutrizione/fibre/artid/cereali-integrali/

L’orge
 

L’orge est connue depuis la fin de l’âge de la pierre et a été cultivé par les Égyptiens, les Grecs et les Romains.
La première culture de l’orge sauvage est advenue dans la région définie comme le « Croissant Fertile », au Moyen-Orient, d’où sa culture s’est diffusée en Asie Mineure et en Afrique du Nord, jusqu’à arriver en Europe. 
De nombreux textes antiques parlent de l’orge comme de la céréale la plus abondante parmi celles cultivées pour l’alimentation. Les Égyptiens employaient l’orge pour la préparation de fougasses et de pain azyme. Pline l'’Ancien raconte que les gladiateurs romains étaient appelés « hordearii ». C’est à dire « hommes-orge », car l’orge était leur aliment principal : on croyait en effet que cette céréale était apte à leur donner force et résistance.
De nos jours, l’orge opère un retour en force ; principalement destiné à la production de bière et de whisky, il peut être consommé sous la forme d’orge perlé ou de farine dans de nombreux produits dérivés tels que pâtes, pain et produits de boulangerie.
 

Comment fonctionnent les bêta-Glucanes
 

Les bêta-Glucanes de l’orge contenus dans les pâtes Granoro CuoreMioBio exercent diverses actions positives sur notre santé.
Leur caractéristique principale est d’absorber l’eau en formant une substance gélatineuse sur le tractus gastro-intestinal qui augmente le volume des aliments ingérés, provoquant une dilution particulière des nutriments, de cette manière absorbés plus lentement.
 
Les bêta-Glucanes :
  • Favorisent et accroissent l’élimination des acides biliaires, ce qui détermine une réduction de l’absorption et de la production endogène de cholestérol ;
  • Réduisent l’absorption des graisses en abaissant le niveau de cholestérol dans le sang, en particulier le cholestérol dit « mauvais » LDL ;
  • Réduisent l’absorption des sucres en limitant les pics glycémiques après les repas ;
  • Ralentissent l’évacuation gastrique, provoquant une sensation de satiété ;
  • Aident à contrôler le poids.
Il a été scientifiquement démontré qu’il existe une relation de cause à effet entre la consommation des bêta-Glucanes de l’orge et la réduction dans le sang du cholestérol LDL (acronyme anglais indiquant les lipoprotéines à faible densité, communément appelées « mauvais cholestérol »).
  Il est important de savoir que :
  • L’effet bénéfique s’obtient à travers l’ingestion quotidienne de 3g de bêta-Glucanes de l’orge ;
  • Une portion de 100g de pâtes CuoreMio apporte 3g de bêta-Glucanes, ce qui représente justement la quantité journalière indiquée pour réduire la présence du cholestérol dans le sang ;
  • Un style de vie sain et une activité physique régulière sont les premiers alliés pour la santé de votre cœur ;
  • Dans le contrôle du cholestérol, divers facteurs de risque sont pris en considération, et une évaluation attentive par votre médecin de famille est indispensable.
*Étude scientifique conduite par l’European Food Safety, Autorité Européenne pour la Sécurité Alimentaire. Les études conduites sont consultables sur les revues publiées par l’organisme européen EFSA Journal 2011 ; 9(12):247 et EFSA Journal 2011 ; 9(12): 2471. Le Règ. (UE) N. 1048/2012 autorise l’indication pour la santé liée à l’ingestion de bêta-Glucanes.
 

À TABLE POUR LA SANTÉ DU COEUR
 

Pour la prévention de pathologies cardiovasculaires, en particulier, votre régime doit avoir les caractéristiques fondamentales suivantes :
  • Présence globale de graisses dans le régime inférieure à 30% de l’énergie totale
  • Présence de graisses saturées inférieure à 10% de l’énergie totale
  • Cholestérol inférieur à 300 mg par jour
  • Au moins 25 à 30 gr par jour de fibre alimentaire
  • Moins de 5-6 gr de sel par jour
http://www.anmco.it/contents/pdf_sfogliabili/Mangiare_Sano/files/basic-html/page1.html

http://www.eufic.org/page/it/malattie-legate-alimentazione/cardiovascolare/

LE CHOLESTÉROL
 

Le cholestérol qui arrive dans l’intestin humain provient  à 20% de l’alimentation tandis que 80% est produit par l’organisme et atteint le duodénum (la première partie de l’intestin) dans la bile. Entre 50 et 60% du cholestérol total est ensuite absorbé au niveau de l’intestin.
Le cholestérol est également transposté par le sang, parmi les divers tissus de l’organisme, grâce à des molécules appelées lipoprotéines justement parce qu’elles sont constituées de lipides (et non pas seulement de cholestérol) et de protéines. Il en existe divers types que nous rappelons ici :
  • les LDL (lipoprotéine à faible densité) transportent le cholestérol du foie aux autres organes ;
  • les HDL (lipoprotéines à densité élevée) ont une fonction d’« éboueur » : elles soustraient le cholestérol en excès des cellules et le transporte jusqu’au foie où il est éliminé avec la bile. 
Quand il y a trop de cholestérol dans le sang (voir « hypercholestérolémie »), plus précisément quand le cholestérol des LDL (communément appelé le « mauvais » cholestérol) augmente, le cholestérol tend à se déposer lentement sur les parois internes des artères.
Le cholestérol HDL, quant à lui, est transporté depuis les tissus périphériques vers le foie (comme pour une opération de nettoyage exercée par cette lipoprotéine). L’épaississement des artères peut amener au fil du temps à la formation de véritables plaques qui font obstacle ou même bloquent complètement le flux sanguin, causant ainsi angines de poitrine, infarctus et ictus. La probabilité de développer ces maladies augmente si, parallèlement, d’autres facteurs de risque, tels que fumée, style de vie sédentaire, obésité, diabète, hypertension… etc, sont présents.
 

HYPERCHOLESTÉROLÉMIE
 

Une augmentation du cholestérol total dans le sang est dangereuse, mais c’est surtout une augmentation du cholestérol dans les lipoprotéines LDL (le cholestérol dit « mauvais ») qui est à craindre. Il a également été démontré que les maladies cardiovasculaires se développent plus fréquemment si le cholestérol HDL (le « bon » cholestérol) baisse.
La cholestérolémie totale, dans les LDL et dans les HDL, peut être facilement mesurée à travers un simple examen sanguin à répéter dans le temps. 
Nous reportons à la suite des valeurs de référence qui peuvent servir à se faire une idée générale du cadre de la situation. C’est toutefois au médecin traitant d’établir une évaluation approfondie.

Stratégies pour le contrôle du cholestérol                                  
Pour contrôler l’excès de cholestérol et prévenir le risque cardiovasculaire, il est nécessaire de prendre trois facteurs de risque en considération.
Un instrument-clé dans le traitement de l’hypercholestérolémie est de suivre une alimentation équilibrée et avoir une activité physique régulière, afin de préserver la santé du cœur et de l’appareil circulatoire. Il est important d’ingérer des aliments végétaux riches en fibres, surtout des fibres solubles, et de réduire l’ingestion de graisses saturées, présentes dans le beurre, le formage, la charcuterie et tous les produits à base de viande. 
 
Dans certains cas, cependant, une alimentation saine ne suffit  pas et il est nécessaire d’intervenir, sous contrôle médical, avec une thérapie pharmacologique.
 
Facteurs de Risque
Un facteur de risque augmente la probabilité d’avoir une maladie cardiovasculaire. La présence contemporaine de plusieurs facteurs augmente d’autant plus cette possibilité.
Il existe certains facteurs de risque impossible à modifier :
 
 
  • Âge : le risque augmente avec l’âge et chez les femmes après la ménopause.
 
  • Genre : le risque est plus grand chez les hommes et chez les femmes au moment de la ménopause.
 
  • Hérédité : attention si l’un des parents, frères, sœurs ou autre parent proche a eu une maladie vasculaire avant 50-60 ans.
Mais il est d’autres facteurs de risque modifiables : car nous pouvons intervenir sur eux pour réduire la probabilité qu’une maladie cardiovasculaire se manifeste. Parmi les principaux
  • Sédentarité : une activité physique régulière aide au contrôle de facteurs de risque modifiables tels que l’excès de poids, le diabète, les altérations du cholestérol, la pression artérielle.
  • Fumée : le risque augmente avec même seulement quelques cigarettes par jour. La fumée passive, qui consiste à demeurer longtemps dans des locaux avec des personnes qui fument, est elle aussi dangereuse.
  • Pression artérielle : c’est un ennemi souvent invisible car de nombreuses personnes ignorent qu’elles ont une pression artérielle élevée
  • Cholestérolémie totale : le cholestérol excessif s’accumule dans les parois des artères et contribue au développement de l’artériosclérose. Le cholestérol LDL est particulièrement menaçant.
  • Cholestérolémie–HDL : c’est le cholestérol qui est soustrait à l’organisme pour être éliminé avec la bile. De faibles niveaux de cholestérol HDL sont donc dangereux pour notre santé.
  • Diabète : le risque augmente surtout si la glycémie n’est pas régulièrement contrôlée.
  • Obésité : le surpoids et l’obésité ont un effet négatif sur les autres facteurs de risque tels qu’hypertension, cholestérol-HDL et diabète.  En outre, le poids en excès augmente l’effort du cœur.
http://www.anif.it/pages/domande-e-risposte.php

http://www.eufic.org/page/it/malattie-legate-alimentazione/cardiovascolare/

D’ALIMENT FONCTIONNEL À ALIMENT NUTRACEUTIQUE

Le projet relatif aux caractéristiques nutraceutiques des bêta-Glucanes a démarré en 2012, sur la base de l’accord passé entre  l’Istituto di Scienze della Vita (Institut des Sciences de la Vie) de la Scuola Superiore Sant'Anna (École Supérieure Sainte Anne) de Pise et Granoro.
À l’heure actuelle,  la seule affirmation de Granoro à propos des pâtes CuoreMio Bio est liée à la capacité des bêta-Glucanes de l’orge de réduire le niveau de cholestérol dans le sang ; mais les dernières recherches menées par  la Scuola Superiore Sant’Anna de Pise semblent indiquer que les pâtes CuoreMio Bio puissent offrir d’autres avantages pour la santé, à condition que les bénéfices de la fibre demeurent également après le processus digestif. 
Les bêta-Glucanes hydrosolubles de l’orge seraient également en mesure de stimuler la formation de nouveaux vaisseaux sanguins en présence de stress oxydant : ils pourraient donc aider les personnes ayant subi un infarctus à « répare » leur cœur.  La recherche, présentée en Espagne lors du Congrès de la Société Européenne de Cardiologie et publiées sur la revue scientifique « Journal of Cellular and Molecular Medicine », représente une nouveauté importante non seulement pour la Communauté Scientifique Internationale, mais également pour le monde des pâtes et donc Granoro, qui a financé cette étude.
Cette recherche a démontré que le traitement des cellules endothéliales cardiaques par les bêta-Glucanes d’orge augmente les niveaux d’un enzyme essentiel, le superoxyde dismutase manganèse,  déjà connu pour ses capacités à augmenter les défenses antioxydantes et à accroître l’aptitude revascularisante  (c’est à dire réparatrice) des cellules  progénitrices  endothéliales.  L’accroissement de l’enzyme stimule la production endothéliale d’oxyde nitrique, un vasodilatateur connu, et améliore la capacité de régénérer les vaisseaux sanguins, aidant ainsi à « réparer » le cœur des personnes ayant subi un infarctus.
C’est la grande nouvelle qu’a fait émerger cette étude : les bêta-Glucanes ne serviraient donc pas « simplement » à maintenir le niveau de cholestérol dans le sang, mais stimuleraient également l’aptitude endogène de l’endothéliale à générer de nouveaux vaisseaux, surtout en présence d’un stress oxydatif ischémique semblable.
Manger des pâtes CuoreMio Bio pendant quelques semaines protège le cœur du risque d’ischémie et donc de reperfusion (risque similaire à celui qui dérive du rétablissement de la perfusion sanguine cardiaque après angioplastie coronarienne). Cette propriété augmente donc fortement les probabilités de survie des personnes qui suivent le « régime CuoreMio Bio ».
De quelle manière ? Les analyses révèlent que de subtils mécanismes régulateurs sont activés par ce régime.  Et l’ingestion de ces pâtes induit progressivement une augmentation efficace du nombre de vaisseaux capillaires coronariens collatéraux qui permettent au tissu cardiaque de compenser la brusque réduction de la perfusion myocardique. Il est incroyable d’observer comme l’ingestion quotidienne de 3% de bêta-Glucanes induit l’expression de la parkine, une protéine qui favorise la survie de la cellule cardiaque durant un stress ischémique.  
Il est donc démontré que la dose de bêta-Glucanes présente dans une portion de pâtes ingérée tous les jours exerce une action cardio-protectrice significative.   
 

  BIBLIOGRAPHIE

Nous reportons à la suite la Bibliographie principale de référence pour la construction des contenus présents à l’intérieur du site de Granoro Cuore Mio.


  • Jenkins DJA, Marchie A, Augustin LSA, Ros E, Kendall CWC.Viscous dietary fibre and metabolic effects. Clin Nutr Suppl 2004; 1: 39-49

  • Theuwissen E, Mensink RP. Water-soluble dietary fibers and cardiovascular diseases. Physiol Behav 2008; 94: 285-292

  • Bazzano LA. Effects of soluble dietary fiber on low-density lipoprotein cholesterol and coronary heart disease risk. Curr Atheroscl Rep 2008; 10: 473-477

  • Lazaridou A, Biliaderis CG. Molecular aspects of cereal b-glucan functionality: physical properties, technological applications and physiological aspects. J Cereal Sci 2007; 46: 101-108

  • Kim SY, Song HJ, Lee YY, Cho K-H, Roh YK. Biomedical issues of dietary fiber b-glucan. J Korean Med Sci 2006; 21: 781-789

  • Wood PJ. Cereal b-glucans in diet and health. J Cereal Sci 2007; 46: 230-238

  • Butt MS, Tahir-Nadeem, Khan MKI, Shabir R, Butt MS. Oat: unique among the cereals. Eur J Nutr 2008; 47: 68-79

  • Erndt EA. Whole-grain barley for today’s health and wellness needs. Cereal Food World 2006; 51: 20-22

  • Andon MB, Anderson JW. The oatmeal-cholesterol connection: 10 years later. Am J Lifestyle Med 2008; 2: 51-57

  • Ames NP, Rhymer CR. Issues surrounding health claims for barley. J Nutr 2008; 138: 1237S-1243S

  • De Groot AP, Luyken R, Pikaar NA. Cholesterol-lowering effect of rolled oats. Lancet 1963; 2: 303-304

  • Ripsin CM, Keenan JM, Jacobs DR Jr, Elmer PJ, Welch RR, Van Horn L, Liu K, Turnbull WH, Thye FW, Kestin M, et al. Oat products and lipid lowering. A metaanalysis. JAMA 1992; 267: 3317-25

  • Brown L, Rosner B, Willett WW, Sacks FM. Cholesterol-lowering effects of dietary fiber: a meta-analysis. Am J Clin Nutr 1999; 69: 30-42

  • Kelly SAM, Summerbell CD, Brynes A, Whittaker V, Frost G. Wholegrain cereals for coronary heart disease. Cochrane Database of Systematic Reviews 2007, Issue 2. Art. No.: CD005051. DOI: 10.1002/14651858.CD005051.pub2

  • Talati R, Baker WL, Pabilonia MS, White CM, Coleman CI. The effects of barleyderived soluble fiber on serum lipids. Ann Fam Med 2009; 7: 157-63

  • Naumann E, van Rees AB, Önning G, Öste R, Wydra R, Mensink RP. b-glucan incorporated into a fruit drink effectively lowers serum LDL-cholesterol concentration. Am J Clin Nutr 2006; 83: 601-605

  • Atkinson FS, Foster-Powell K, Brand-Miller JC. International Tables of Glycemic Index and Glycemic Load Values: 2008. Diab Care 2008; 31: 2281-2283 (online only appendix).

  • Alminger M, Eklund-Jonsson C. Whole-grain products based on a high-fibre barley or oat genotype lower post-prandial glucose and insulin responses in healthy humans. Eur J Nutr 2008; 47: 294-300 

  • Cavallero A, Empilli S, Brighenti F, Stanca M. High b-glucan barley fractions in bread making and their effects in human glycaemic response. J Cereal Sci 2002; 36: 59-66

  • Mäkeläinen H, Anttila H, Sihvonen J, Hietanen RM, Tahvonen R, Salminen E, Mikola M, Sontag-Strohm T. The effect of beta-glucan on the glycemic and insulin index. Eur J Clin Nutr. 2007; 61: 779-85

  • Behall KM, Scholfield DJ, Hallfrisch JG, Liljeberg-Elmståhl HG. Consumption of both resistant starch and beta-glucan improves postprandial plasma glucose and insulin in women. Diab Care 2006; 29: 976-81

  • Casiraghi MC, Garsetti M, Testolin G, Brighenti F. Post-prandial responses to cereal products enriched with barley beta-glucan. J Am Coll Nutr 2006; 25: 313-20

  • Jenkins AL, Jenkins DJ, Zdravkovic U, Würsch P, Vuksan V. Depression of the glycemic index by high levels of beta-glucan fiber in two functional foods tested in type 2 diabetes. Eur J Clin Nutr. 2002; 56: 622

  • Yokoyama WH, Hudson CA, Knuckles BE, Chiu M-CM, Sayre RN, Turnlund JR, Schneeman BO. Effect of barley )b-glucan in durum wheat pâtes on human glycemic response. Cereal Chem 1997; 74: 293-296

  • Hlebowicz J, Darwiche G, Björgell O, Almér LO. Effect of muesli with 4 g oat beta-glucan on postprandial blood glucose, gastric emptying and satiety in healthy subjects: a randomized crossover trial. J Am Coll Nutr 2008; 27: 470-5

  • Granfeldt Y, Nyberg L, Björck I. Muesli with 4 g oat beta-glucans lowers glucose and insulin responses after a bread meal in healthy subjects. Eur J Clin Nutr 2008; 62: 600-7

  • Poppitt SD, van Drunen JD, McGill AT, Mulvey TB, Leahy FE. Supplementation of a high-carbohydrate breakfast with barley beta-glucan improves postprandial glycaemic response for meals but not beverages. Asia Pac J Clin Nutr 2007; 16: 16-26

  • Bourdon I, Yokoyama W, Davis P, Hudson C, Backus R, Richter D, Knuckles B, Schneeman BO. Postprandial lipid, glucose, insulin, and cholecystokinin responses in men fed barley pâtes enriched with beta-glucan. Am J Clin Nutr 1999; 69: 55-63

  • Keogh GF, Cooper GJ, Mulvey TB, McArdle BH, Coles GD, Monro JA, Poppitt SD. Randomized controlled crossover study of the effect of a highly beta-glucanenriched barley on cardiovascular disease risk factors in mildly hypercholesterolemic men. Am J Clin Nutr 2003; 78: 711-8

  • Juvonen KR, Purhonen AK, Salmenkallio-Marttila M, Lähteenmäki L, Laaksonen DE, Herzig KH, Uusitupa MI, Poutanen KS, Karhunen LJ. Viscosity of oat branenriched beverages influences gastro-intestinal hormonal responses in healthy humans. J Nutr 2009; 139: 461-6

  • Nazare JA, Normand S, Oste Triantafyllou A, Brac de la Perrière A, Desage M, Laville M. Modulation of the postprandial phase by beta-glucan in overweight subjects: effects on glucose and insulin kinetics. Mol Nutr Food Res 2009; 53: 361-9

  • Kim H, Stote KS, Behall KM, Spears K, Vinyard B, Conway JM. Glucose and insulin responses to whole grain breakfasts varying in soluble fiber, beta-glucan: a dose response study in obese women with increased risk for insulin resistance. Eur J Nutr 2009; 48: 170-5

  • Nilsson AC, Ostman EM, Granfeldt Y, Björck IM. Effect of cereal test breakfasts differing in glycemic index and content of indigestible carbohydrates on daylong glucose tolerance in healthy subjects. Am J Clin Nutr 2008; 87: 645-54

  • Nilsson AC, Ostman EM, Holst JJ, Björck IM. Including indigestible carbohydrates in the evening meal of healthy subjects improves glucose tolerance, lowers inflammatory markers, and increases satiety after a subsequent standardized breakfast. J Nutr 2008; 138: 732-9

  • Kabir M, Oppert JM, Vidal H, Bruzzo F, Fiquet C, Wursch P, Slama G, Rizkalla SW. Four-week low-glycemic index breakfast with a modest amount of soluble fibers in type 2 diabetic men. Metabolism. 2002; 51: 819-26

  • Maki KC, Galant R, Samuel P, Tesser J, Witchger MS, Ribaya-Mercado JD, Blumberg JB, Geohas J. Effects of consuming foods containing oat beta-glucan on blood pressure, carbohydrate metabolism and biomarkers of oxidative stress in men and women with elevated blood pressure. Eur J Clin Nutr 2007 Jun; 61: 786-95

  • Braaten JT, Scott FW, Wood PJ, Riedel KD, Wolynetz MS, Brulé D, Collins MW. High b-glucan oat bran and oat gum reduce postprandial blood glucose and insulin in subjects with and without type 2 diabetes. Diab Med 1994; 11: 312-318

  • Tappy L, Gugolz E, Wursch P. Effects of breakfast cereals containing various amounts of )-b-glucan fibers on plasma glucose and insulin responses in NIDDM subjects. Diab Care 1996; 19: 831-834

  • Tapola N, Karvonen H, Niskanen L, Mikola M, Sarkkinen E. Glycemic responses of oat bran products in type 2 diabetic patients. Nutr Metab Cardiovasc Dis 2005; 15: 255-61

  • Rami B, Zidek T, Schober E. Influence of a beta-glucan-enriched bedtimesnack on nocturnal blood glucose levels in diabetic children. J Pediatr Gastroenterol Nutr 2001; 32: 34-6

  • Pick ME, Hawrysh MI, Toth E. Barley bread products improve glycemic control of type 2 subjects. Intern J Food Sci Nutr 1998; 49: 71-78

  • Ostman E, Rossi E, Larsson H, Brighenti F, Bjorck I. Glucose and insulin responses in healthy men to barley bread with different levels of (1_3;1/_4)-â-glucans; predictions using fluidity measurements of in vitro enzyme digests. J Cereal Sci 2006; 43: 230-235

  • Hughes SA, Shewry PR, Gibson GR, McCleary BV, Rastall RA. In vitro fermentation of oat and barley derived b-glucans by human faecal microbiota. FEMS Microbiol Ecol 2008; 64: 482-493

  • Jenkins DJ, Josse AR, Wong JM, Nguyen TH, Kendall CW. The portfolio diet for cardiovascular risk reduction. Curr Atheroscler Rep. 2007; 9: 501-7

CONTACTS

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, et soyez toujours informé des dernières nouveautés Granoro !

pasta@granoro.it